Comment choisir son isolation

Une isolation naturelle et écologique

Quelle sont les différences entre les isolants du marché : isolants naturels et isolants conventionnels ?

Pour une isolation écologique, des produits naturels

  • Dits écologiques, ils laissent respirer vos murs et permettent l’échange thermique nécessaire au confort intérieur.
  • Ils sont plus performants contre l’humidité, leur pouvoir d’absorption est très important.
  • Ils protègent des fortes chaleurs grâce à leur déphasage*, l’inertie est très importante (exemple avec la laine de bois et le liège)
  • Ils procurent une bonne isolation phonique et protègent ainsi des bruits parasites.
  • Ils sont biodégradable et recyclable, ce qui garantit un meilleur traitement à leur dépose.

Isolation classique, les produits conventionnels

  • Les produits comme la laine de verre, la laine de roche ont une bonne résistance thermique, supérieure aux isolants naturels.
  • Leur déphasage* est nettement inférieur à leur homologues : la laine de verre a une capacité d’environ 4h contre 10h pour la laine de bois en 200mm.
  • La laine de verre et laine de roche ne sont pas biodégradables ni recyclables, ce qui génère des traitement lourds lors de leur dépose et engendre des déchets.

Les différences de prix pour son isolation

Gamme d'isolants

Andrew Gladstone [CC BY 3.0]

Les isolants naturels, de par leur niveau de recherche et développement, sont commercialisés environ 30% plus cher. En revanche, cette différence est vite amortie dans le niveau de confort qu’ils procurent (surtout l’été) et dans leur fiabilité dans le temps (dégradation et déchets volatiles).

Sur une construction neuve il faut compter environ 5 à 8 % plus cher pour avoir une isolation performante, de qualité et qui ne pollue pas la vie quotidienne (confort, COV, etc.).

*Déphasage : capacité des matériaux composant l’enveloppe de l’habitation à ralentir les transferts de chaleur notamment du rayonnement solaire estival.