Comment fixer le prix de vente d’une maison ?

 

Pour fixer le prix d’une maison, il est important de prendre en compte plusieurs critères. En effet, la fixation d’un prix n’est pas chose aisée. Et c’est pour cette raison que nous avons élaborée pour vous ce guide afin d’en savoir davantage.

 Chaque appartement est unique et chaque coût unique

Pour parvenir à fixer le prix d’une maison, plusieurs méthodes sont à portée de mains pour y parvenir. A cet effet, vous pouvez utiliser la méthode par capitalisation qui consiste à estimer le prix en faisant une comparaison du prix avec des appartements semblables. Cette méthode permet d’évaluer le prix auquel le logement pourrait être mis en location. Ce qui permet de définir un pourcentage de rentabilité et par ricochet le coût.

En outre, pour bien évaluer la valeur brute vous pouvez vous baser sur une série d’indicateurs et d’indices comme Bases BIEN, PERVAL des notaires ou encore Base PAP.

Mais attention ! Toutes les approximations spéculatives nécessitent une confrontation avec la réalité du marché, la situation et à l’état de l’habitat lui-même. Ceci étant, il faut tenir compte de la localisation, de l’aire du logement, de l’état, le prix de deux logements peut varier de d’une dizaine de milliers d’euros.

La situation géographique influence le coût d’une maison

La popularité d’une commune influe grandement sur le coût d’une maison. De même, dans une même commune, les différences se font remarquer entre les quartiers. A titre d’exemple, un quartier tranquille, avec des espaces vert disposant des écoles et des centres de commerces et surtout desservi par les moyens locomotifs en commun aura une côte élevée.

Il en est de même pour un habitat situé en campagne disposant d’une école, de commerce et facile à accéder compensera tout au moins la distance importante de la ville.

Pour finir, l’autre critère à prendre en compte est la taille du terrain, l’environnement, et son orientation.